Sylvie Andrieux condamnée à de la prison ferme

Dans l’affaire des subventions du Conseil régional, la députée PS des quartiers Nord a été condamnée ce matin à trois ans de prison, dont deux avec sursis, à 100 000 euros d’amendes et à cinq ans d’inégibilité par le tribunal correctionnel de Marseille. On note que les juges se sont montrés plus durs que les réquisitions du procureurs. Soupçonnée de clientélisme, Sylvie Andrieux a fait appel.

Harlem Désir, premier secrétaire du PS, a demandé à Sylvie Andrieux de se « mettre en congé du parti le temps de la procédure en appel ». « Si elle ne le faisait pas, je proposerais au Bureau national sa suspension, le temps de la procédure d’appel, comme le prévoit la charte éthique adoptée au congrès du PS de Toulouse en cas de condamnation en première instance pour des faits aussi graves », a-t-il annoncé. Prochains clients de la justice : les Guérini.

Plus d’infos sur marsactu.

Publicités
Cet article, publié dans Vie publique, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s